Menu

Résumé de l’E3 2017

Comme chaque année depuis 1995, le salon de l’E3 (Electronic Entertainment Expo) est attendu par un grand nombre de joueurs. Pour la première fois, ce dernier a ouvert ses portes au public, moyennant la somme d’un billet d’entrée situé entre 150 et 250€ environ et permettant de mettre en avant bon nombre d’influenceurs. La bataille n’a pas seulement été rude sur les personnalités mais aussi à coup de « 4k-60FPS ». Quelles sont les nouveautés vidéoludiques pour cette deuxième moitié d’année 2017 et pour 2018 ?

Pour commencer, sachez que la liste des différents jeux qui seront cités dans cet article n’est pas forcément exhaustive et que des oublis peuvent être présent. D’autres, qui ne se sont absolument pas montrés, ne sont en aucun cas des oublis de ma part, notamment lors la conférence Sony qui a laissé un grand froid comparé à l’an dernier. Vous retrouverez en fin d’article la liste des jeux présentés par ordre alphabétique. Enfin, sachez que de nombreux jeux ont leakés avant l’E3 et ne sont pas présent sur le salon : on peut citer entre autre, l’excellent nouveau trailer de Kingdom Hearts 3, de Ni No Kuni 2, ou encore, du gameplay pour Sonic Forces (suivez les liens pour voir les extraits !). D’autres, en revanche, n’ont été présenté qu’en externe, dans un format « bon ami » similaire au fameux TreeHouse de Nintendo, qui joue, une fois de plus, la carte de proposer un direct plutôt qu’une conférence-show à l’E3. On retrouve sous ce format des extraits de plusieurs jeux cités ci-dessous ainsi que du Injustice 2, du Miitopia, la version restaurée de Superstar Saga, le mal aimé Metal Gear Survive, le curieux Sushi Striker, le Danganronpa V3 enfin traduit, ou encore le trailer du terrifiant Call of Cthulhu !

Conférences par conférences, voyons ce qui a été dévoilé tout au long de cette semaine forte en émotion, en surprise mais aussi en déception. On pouvait s’y attendre : cela fait partie du jeu de l’E3 !

» Conférence Electronic Arts

» Conférence Microsoft

» Conférence Bethesda

» Conférence Devolver Digitals

» Conférence PC Gaming Show

» Conférence Ubisoft

» Conférence Sony

» Conférence Nintendo

 

 

ELECTRONIC ARTS : COMME D’HAB’…ET OH ! DEUX SURPRISES !

Tandis que l’an dernier Mass Effect Andromeda, ou encore Titanfall 2 (qui est passé sous silence radio peu après sa sortie) furent rapidement présentés, la conférence d’Electronic Arts a préféré cette année se concentrer sur ses licences phares. Ouvrant le show sur du Madden 18, FIFA 18 et NBA Live 18, EA a essayé de montré une nouvelle fois sa manière d’enrichir le contenu de ses licences pour certaines ayant plus de 20 ans. Entre améliorations technologiques et motion-capture de joueurs professionnels tels que Cristiano Ronaldo, EA cherche à proposer des expériences toujours plus immersives et « vraies ». Le mode histoire qui fut présenté l’an dernier sur FIFA 17, se révèle cette année être porté sur Madden 18, visant à montrer la carrière sportive d’une jeune étoile en devenir. Et qu’en est-il du reste ?

Need For Speed Payback qui a été présenté peu après les jeux précédents, propose une expérience mêlant course-poursuites endiablées et scénarisées tels qu’elles pourraient se retrouver dans un Fast&Furious. Les scènes de casse et de kick d’auto-tamponneuses entre grosses sportives, elles, sont plus sur la dynamique de la série Burnout avec des ralentis presque en sur-nombre mais à l’avantage spectaculaire pour chaque carcasse de ferraille adversaire endommagée. Il est à noter que Criterion ayant déjà travaillé avec Need for Speed pour l’épisode Most Wanted (reboot du premier) avait par le passé déjà fait part de son expérience aux développeurs. Bref, la séquence présentée fut particulièrement scriptée et se finissant sur un cliffhanger sans nom, donnant envie d’en savoir plus sur ce jeu de course en open world situé pour la plupart en plein désert américain.  Après cette présentation, on a pu assister à des annonces de contenu sur Battlefield 1 rajoutant 9 cartes supplémentaires et un DLC se déroulant au beau milieu de notre chère Mother Russia : son nom ? Battlefield I : In the Name of the Tsar

Puis vint la surprise de la conférence avec A Way Out par le créateur de Brothers : A Tale of Two Sons (titre qui a réussi à faire décrocher une larme à plus d’un). Ce jeu particulièrement innovant propose d’incarner Léo ou Vincent, deux taulards qui vont devoir coopérer pour s’échapper de prison et se refaire une vie à l’extérieur. Même si le plot est des plus classique, un effort particulier sur l’écriture des deux personnages et le lien entre les deux a été réalisé. De plus, c’est le gameplay qui se montre particulièrement nouveau ici en proposant une expérience uniquement coopérative et en écran splitté : que cela soit en local ou sur internet, il faudra jouer avec quelqu’un pour incarner l’un ou l’autre des personnages et jouer à deux pour pouvoir s’en sortir. Rare sont les titres qui proposent une telle expérience, même si l’on peut regretter le fait de ne pas pouvoir y jouer tout seul. A Way Out a été pensé pour être savourer à deux, l’action pouvant se dérouler à deux vitesses, l’un faisant des actions sur le côté droit de l’écran avec son personnage, tandis qu’à gauche, l’autre joueur sera occupé avec une cinématique. Un jeu que l’on espère donc revoir vite pour 2018 pour avoir plus d’informations à son sujet ! Plus tard, l’autre surprise fut celle de Anthem par Bioware, davantage présenté lors de la conférence Xbox, nous reviendrons donc dessus.

La conférence s’est conclue par la présentation du bluffant Star Wars Battlefront II, présentant au départ l’envie des joueurs d’avoir un mode solo pour celui-ci, tout ironiquement en ne présentant que le multi de ce dernier. On peut donc être sceptique sur ce format de présentation, sachant que l’extrait de gameplay multi de 20 minutes qui fut présenté fut un poil trop long. Ce dernier présentait la prise d’assaut endiablée entre l’Empire et la Résistance d’un palais, à la fois dans les airs et sur terre et joué en live par des joueurs. D’ailleurs pour l’occasion, de nombreux influenceurs et youtubers ont apportés lors des conférences EA et Xbox leur soutien à leur constructeur favori (ou du moins à celui qui a su verser le plus gros chèque ♪). L’intervention de certains personnages fétiches jouables tels que Dark Maul ou encore Rey, fut un joli bonus pour cette démonstration de qualité. On pourra retenir de lui qu’il est sans doute le jeu le plus beau du line-up de cet E3. Star Wars Battlefront sortira sur Xbox One, PS4, et PC ainsi que les versions X et pro de ces consoles le 17 Novembre 2017.

A Way Out : Une expérience rare à deux sur le même écran, en local ou en ligne !

CONFÉRENCE XBOX : C’EST LONG…MAIS C’EST BON !

La firme de Redmond a sans doute durant cette soirée présenté sa plus longue conférence : plus de 1h30 de show et d’enchainement de bande-annonce en tout genre. Il faut dire qu’il était temps : fasse à une PS4 qui s’est vendu a plus de 60 millions d’exemplaires, le line-up exclusif à Xbox est en pénurie. On peut ainsi se demander si les annonces de l’E3 ont suffit à donner à boire et à manger aux possesseurs de la X-boite. Et à vrai dire…pas tellement.

Le show a commencé par la nouvelle présentation de la Xbox One X (anciennement Scorpio dévoilée l’an dernier), la console « la plus puissante au monde » embarquant une puissance de calcul de 6 teraflops. Elle sera disponible le 7 Novembre au prix de 499€, prix sans doute à considérer au regard de la Xbox One S proposant elle aussi de la 4K. D’ailleurs, cette course à la « 4K-60FPS » fut légion pour Xbox lors de la conférence, ne cessant de préciser que ses jeux affichaient bien cette ultra haute définition. Néanmoins, le 60 FPS sur les jeux ne sont pas toujours atteint et se pose alors la question de la fluidité sur certains titres…En revanche, côté hardware, Microsoft continue de maintenir une logique cross-platforms entre PC et Xbox, garantissant de pouvoir jouer sur les même serveurs pour des joueurs n’ayant pas les même machines : quelque chose d’intéressant puisque rare de nos jours encore ! Enfin, une excellente nouvelle pour les joueurs puisque Microsoft s’est engagé lors de cette conférence à proposer une rétro-compatibilité progressive avec la Xbox, première du nom ! Heureuse annonce quand l’on sait que le constructeur continue de mettre à jour les jeux Xbox 360 lisibles par la machine et désormais la seule console de salon du marché à proposer cette fonctionnalité.

Après le hardware, de nombreux jeux ont été montrés lors de cette conférence, à commencer par Forza Motorsport 7, « vitrine » de la 4K sur Xbox One S et qui proposera plus de 700 véhicules (à préciser bien sûr que les jeux S tourneront aussi sur One). Crackdown 3 et State of Decay 2 attendus par les fans, ont fait trembler nos mirettes grâce à la présentation de trailers explosifs et mettant en avant des graphismes toujours plus saisissant pour une immersion totale, sans forcément réinventer la roue de ces titres. Ces titres ont été présentés aux côtés du très bon post-apocalyptique Metro Exodus attendu par les joueurs, et mettant en scène une balade inoubliable se terminant par une montée dans un train. Minecraft sera aussi de la partie sur la One, Microsoft annonçant que le titre serait compatible « cross-platforms » PC et avec toutes les consoles. Il sera proposé avec un pack permettant de réhausser les graphismes du jeu, qui saura sans doute plaire aux fans, à moins que leur version sur PC leur suffise.

Ensuite…Surprise ! Présenté de nouveau lors de la conférence UbisoftAssassin’s Creed Origins nous a offert un trailer aux saveurs d’Egypte Ancienne, afin lui aussi de faire objet de vitrine pour la Xbox One S. L’aventure nous plonge aux côtés de Balek, qui cherchera à former la première guilde des Assassins, avec de nouvelles fonctionnalités, des combats d’arènes, de la chasse, de l’exploration dans les pyramides et de nouvelles armes. En revanche, on peut rester encore dubitatif vis à vis d’une intelligence artificielle qui peine à faire ses preuves, comme d’habitude avec la licence. Toutefois, il se pourrait bien que cet Assassin’s Creed permette de faire revenir les joueurs, après une pause de plus d’un an sur un rythme qui devenait plutôt indigeste.

Concernant la présentation du metroidvania Ori and the Will of the Wisps (Ori 2 en réalité), une des surprises de cette conférence, je ne m’attarderais pas sur la beauté musicale et d’ambiance qui nous a été dévoilé. Simplement, regardez, savourez et pleurez : Moon Studio montre de nouveau qu’il est maître dans son domaine.

Balek face à un hippopotame. On peut dire qu’il s’en bat les…

Anthem, le nouveau jeu de Bioware et dévoilé lors de la conférence E3, s’est montré ensuite un peu plus. Jeu futuriste à monde ouvert multijoueur, il propose d’explorer un monde sauvage fait de jungles luxuriantes et de caprices météorologiques que les humains ont commencé à colonisé. L’une des particularités ? La possibilité de voler grâce à son jetpack. La qualité des jeux proposé par le studio ne décevant presque jamais (coucou Andromeda), l’extrait de gameplay présenté a su convaincre en proposant un univers particulièrement riche et soigné. Des informations complémentaires arriveront dans l’année pour en savoir plus, on imagine, sur ce prochain AAA !

Enfin, nouvelle surprise de la conférence, Life is Strange : Before the Storm, une pré-quelle à ce très bon titre, verra son premier épisode sortir cet été pour retrouver le personnage de Max et ses capacités de manipulation temporelle. Ce dernier a été révélé aux côtés du très bon Sea of Thieves dont l’extrait de gameplay fut aussi long que Star Wars Battlefront II (SWB II n’étant pas repris dans les autres conférences, contrairement à ce que l’on aurait pu croire). Sea of Thieves présenté il y a déjà deux ans et développé par Rare, nous met dans la peau d’un pirate, en compagnie d’autres joueurs, explorant mers et îles à la recherche de trésors. L’aspect cartoon prévoit beaucoup de fun et sans doute plus de simplicité qu’un autre titre similaire qui a été dévoilé lors de la conférence Ubisoft. A ce titre, Xbox a présenté pour la première fois plus de jeux japonais que le géant américain Sony, mettant la barre haute en matière de jeux de combat 2D avec Dragon Ball Fighter Z, l’adaptation console du MMO coréen Black Desert Online, et Code Vein, très J-RPGesque dans l’âme. La conférence s’est terminée par la présentation de jeux indépendants (Phil Spencer parle de 500 titres qui ont pu voir le jour grâce à leur programme ID) avec entre autre la date enfin confirmée pour Cuphead (29 Septembre 2017) se déroulant dans un univers « vieux dessin-animé en noir et blanc », Tacoma 2, Super Lucky’s Tale, The Artful Escape, le mystérieux mais bienvenue The Last Night, The Darwin Project, Deep Rock Galactic, Ashen et bien d’autres.

Bref, ce fut un E3 très complet pour Xbox, même si un certain Halo 6 manque à l’appel, 343 Industries indiquant qu’ils auraient quelque chose à montré sur l’univers de la licence Halo mais en réalité lors de la conférence rien n’est ressorti. Microsoft cette année, aura sans doute été le constructeur proposant le plus de contenu en terme de conférence, le reste se vérifiant sur le salon directement. Qu’en est-il des autres mastodontes ?

CONFÉRENCE BETHESDA : DANS LA TIMIDITÉ…

Autant le dire tout de suite : cette conférence Bethesda fut plutôt décevante cette année. Restant sur ses valeurs sûres et ses acquis, très peu de nouveaux titres ont été communiqués comparé au surprenant reboot de Prey de l’an dernier, ou encore à Dishonored 2. La conférence n’aura duré qu’une trentaine de minute, mettant du temps à se lancer avant de proposer plusieurs titres sur les 20 dernières minutes. Misant sur une présentation originale prenant place dans le monde de « Bethesda Land », un parc d’attraction géant où chaque attraction correspondait à une annonce, l’éditeur ne s’est pas cachée de mettre en avant le soutien des développeurs et de leur famille à travers une vidéo enjouée. Très vite, Bethesda s’est concentré sur la VR, en montrant des extraits de gameplay de Doom VR et Fallout VR, déjà annoncés. En s’appuyant sur la Switch, Bethesda a montré comment la petite dernière de Nintendo était prête à accueillir Skyrim (il s’agira de la version complète avec  les 3 DLC) : via l’utilisation des amiibo, il sera possible d’obtenir la tenue de Link de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, ainsi que le bouclier Hylien. Pour le reste, on pourra manier l’arc, l’épée et autres armes via les capacités de reconnaissance dans l’espace des joycon. Une adaptation qui sera donc assurément fun mais…la question se pose encore sur sa légitimité et son prix, six ans après sa sortie originale. Après un bref point sur le jeu de carte annoncé l’an dernier The Elder Scrolls Legends, et la plateforme Creation Club destinée aux modders, Bethesda a montré de nouveaux titres.

 The Evil Within 2 s’est dévoilé avec un trailer à la fois mystique et frissonnant a été dévoilé, le tout  pour le Vendredi 13 Octobre. En enchaînant rapidement, l’uchronie de Wolfenstein II : The New Colossus mettant en scène la victoire allemande au moyen de machines mécaniques, dévoile un univers sanglant, froid, mais inventif et original, où la croix gammée nazie est omniprésente. Un trailer musclé accompagné d’une pointe d’humour qui fonctionne à merveille ! Enfin, l’annonce d’un nouveau Dishonored fut quelque peu surprenant : nommé Dishonored : Death of the Outsider, il s’agit d’un stand-alone, qu’il sera possible de faire sans posséder les deux autres titres de la franchise et qui en développera son lore sans toutefois créer l’extase générale.

« Allez, encore un pour la route ! »

A noter que même si un peu d’e-sport s’est montré avec la sortie prochaine de Quake Champions et que la conférence était loin d’être vide, on ne peut que rester sur sa faim vis à vis de ce qu’a pu présenter Bethesda : l’une de ses moins bonnes performances par rapport aux années précédentes. Mais réjouissons nous de ces suites proposées, et intéressons-nous à présent au nouveau créneau proposé par Devolvers Digital : le studio à l’origine de Hotline Miami et Shadow Warriors entre autres.

CONFÉRENCE DEVOLVERS DIGITAL : LE QUART D’HEURE GÊNANT

Pas grand chose à signaler lors de cette conférence placée sous le signe de l’humour, de l’ironie, et de son autodérision propre au studio. Du wtf, des explosions, et du spectacle pour au final rappeler la présence d’un titre Serious Sam : Bogus Detour en 2D, d’un trailer de Ruiner assez similaire à celui de l’an dernier. Et…Et c’est tout. Une pépite de l’E3, comme chaque année nous avons au moins droit à ce genre de moment.

 

CONFÉRENCE PC GAMING SHOW : JAMAIS DEUX SANS TROIS

Malgré plus de présentation que l’an dernier, le PC Gaming Show reste une conférence assez boudée par les fans et les viewers. Pourtant, elle a été l’occasion de présenter (ou de re-présenter) certains titres pour lesquels il y a eu des présentations de gameplay assez intéressant. Revenons sur cette conférence qui aura durée près de deux heures !

La conférence a tout d’abord révélé une vidéo trailer pour La Terre du Milieu : l’Ombre de la Guerre se concentrant sur la prise d’une forteresse et la présentation de Talion. La prochaine extension du jeu tactique XCom 2 : War of the Chosen, prouvant par là que la communauté continuait d’être chouchoutée. Par la suite, c’est Ooblets et son design très particulier qui a été révélé sans trop savoir vers quel genre il se dirigeait. On sait toutefois qu’il sera possible de s’occuper notamment de son jardin pour attirer et s’occuper de créatures plus mignonnes les unes que les autres ! Le jeu de méchas avec Battletech fait aussi son retour, adoptant une vision tour par tour stratégique qui ne conviendra peut être pas à tout le monde. Le médiévalesque Mount & Blade 2 : Bannerlord croisé l’an dernier dans cette même conférence a refait surface, accompagné d’un trailer dévoilant plus de gameplay et de batailles entre plusieurs factions. D’autres extensions et mises à jour se sont montrées, entre autres pour Killing Floor 2, Playerunknown’s Battletounds, Shadowverse ou de plus amples focus vus précédement sur Forza Motorsport 7 ou encore Sea of Thieves.  Il y a eu de la stratégie au programme avec le nouveau titre annoncé de Total War : Warhammer II ou encore le jeu War Groove est un hommage au jeu de stratégie Advance Wars bien connu des joueurs et proposant des déplacements en 2D, avec possibilité de créer ses propres cartes.  Un point VR a été fait également pour des titres tels que Echo Arena & Lone Echo proposant un voyage dans le sport futuriste ou encore ou Killing Floor : Incursion VR, proposant de massacrer bon nombre de mutants dans des couloirs ensanglantés.  Enfin, en jeux proposés par des créateurs connus on peut citer Ylands par le créateur de Day Z et Griftlands un rpg à la sauce SF par les créateurs de Don’t Starve.

Le retour d’Advance Wars…A la sauce indé !

 

Echo Arena : de l’e-sport en VR…Whouhou.

La conférence PC, quoi qu’un peu longue, commence à retenir des leçons des années précédentes, proposant toujours plus d’actualité, de news, et de mise à jour de titres connus. Une conférence qu’il faudra sans doute encore plus suivre l’an prochain !

 

CONFÉRENCE UBISOFT : VAINQUEUR DE L’E3 ?

Chaque année, Ubisoft présente ses titres, assez classiques ou pour la plupart, des suites de ses anciennes licences. Depuis la moitié des années 2000, on reproche souvent à l’éditeur de manquer d’innovation et de prises de risque, à la manière de ce que l’on pourrait reprocher à Nintendo. Pourtant, parfois, des miracles s’opèrent et des surprises façon The Division apparaissent. La conférence Ubisoft de cette année aura présentée, avec un rythme soutenue ses nouveautés, et a profité d’une ouverture et d’une fin exceptionnelle, mettant les larmes aux yeux de certains de ses développeurs.

…A commencer par la présentation de Mario + Rabbids Kingdom Battle sur Switch mêlant à la manière d’un XCom un jeu de tir à la troisième personne stratégique, où il faudra compter sur les lapins (et leur humour) pour progresser dans les batailles et permettre à Mario de sauver son monde (et sans doute aussi de renvoyer ces maudits lapins chez eux). L’humour du titre mêlé au design coloré de Mario fonctionne à merveille dans ce titre original, qui fut présenté par la venue de Miyamoto Sensei, le créateur productif du géant japonais, se montrant aux côtés de Yves Guillemot, le PDG breton de chez Ubisoft. Par la suite, The Crew 2 fut dévoilé, proposant des courses rythmées des buggies sur du offroad en passant par du bateau, de l’avion, et de la course de voiture classique, toujours dans un monde connecté. La VR avec le titre mystérieux Transference fut aussi présenté, et propose de mélanger la fiction à la réalité, sans trop que l’on en sache plus pour l’instant. Côté titre original, mention spécifique à Starlink Battle for Atlas proposant des batailles à bord d’un vaisseau que l’on pourra placer sur sa propre manette (sur toutes les plateformes de jeux). Le présentateur a affirmé durant cette démonstration être un fan de SF et de jouet des années 80…alors espérons que cela fonctionnera !

Durant sa conférence, Ubisoft a précisé des informations autour de Assassin’s Creed : Origins, en profitant pour dévoiler comme à son habitude les éditions collectors, et un extrait pour Far Cry 5, proposant une expérience intéractive et connectée, contrairement aux précédents volets, dans un univers soucieux de fanatisme et de corruption dans le Montana fort appétissant. Un rappel pour le prochain jeu South Park et l’Annale du Destin s’est montré aux côtés d’un jeu mobile South Park pour les plus fans, dans lesquels l’on pourra collectionner ses héros avec humour.  Le traditionnel Just Dance 2018 a animé la suite de la conférence, suivi d’une extension pour le jeu de glisse sur poudreuse : SteepRoad to Olympics pour célébrer les jeux olympiques de PyeongChang en 2018. Enfin, deux surprises de tailles pour Skulls & Bones, un jeu de piraterie à la fois PvP et PvE où il faudra récupérer le plus gros magot et s’enfuir pour échapper à la marine ! On pourrait se douter qu’il ressemble fort bien au Sea & Thieves de Microsoft, mais le fait est qu’il a été développé par la même équipe qui s’est occupé des batailles maritimes de Assassin’s Creed : Black Flag, des connaisseurs souhaitant donc étendre l’expérience. La note finale fut pour un trailer à l’animation parfaite de Beyond Good and Evil 2, dévoilé par un Michel Ancel (papa de Rayman) ému et fier de montrer son nouveau bébé. Il proposera exploration spatiale, en se déroulant avant le premier titre. Le créateur a garanti que l’univers entier sera connecté et vivant : on pourra assister à du transport de minerais, de l’abordage pirate et autres joyeusetés !  Malgré le fait qu’aucun gameplay n’ait été présenté, Michel Ancel dit préférer se montrer transparent avec la communication de cette suite, pour qu’elle corresponde aux attentes des fans. Son autre titre, Wild, est toujours en préparation mais rien à son sujet n’aura été communiqué.

Shigeru Miyamoto aux côtés de Yves Guillemot : une image qui restera historique !

Avec ses titres forts, et une dernière déclaration de la part de Michel Ancel indiquant : « qu’aucune autre boite n’aurait laissé un projet se chercher pendant si longtemps » soit 14 ans après la sortie du premier jeu, Ubisoft a montré que les bretons restaient solides et fiers face aux assauts de Vivendi pilotés par les rachats successifs de Vincent Bolloré. On reste curieux d’en savoir plus avec ce trailer de BGE 2 exclusivement en CGI pour le moment ! Espérons que suite à cette annonce, la suite ne se cherchera pas de nouveau comme en 2008 où il avait été déjà annoncé…

CONFÉRENCE SONY : TROIS TOURS ET PUIS S’EN VONT…

Grand vainqueur de l’an dernier, Sony avait réussi à mettre en place des titres qui allaient lui garantir 64 millions de ventes de PS4 aujourd’hui, en Juin 2017. Qu’en est-il cette année ? Cédant la place à son choeur pour annoncer le nouveau God of War, la conférence s’est ouverte sur une musique orientale envoûtante avant de montrer des extraits du prochain Uncharted : The Lost Legacy, mettant en scène Chloé et Nadine, déjà connues de la série, affrontant un antagoniste au charisme certain. Pour la première fois, Nathan Drake ne fera pas partie de ce titre mais il en conservera les même mécaniques et plaisirs pour la rétine. Après cela, le nouveau DLC pour Horizon Zero Dawn a été dévoilé, pour un univers beaucoup plus neigeux que le précédent. Pas plus d’informations sur le scénario pour le moment. Days Gone dévoilé l’an dernier par Sony Bend, n’aura pas vraiment su convaincre : répondant aux mécaniques d’un The Last of Us, l’extrait présenté mettait en scène des zombies et des contrebandiers à l’IA douteuse, laissant un goût de déjà-vu en bouche. D’un autre côté, le déjà-vu agréable de la conférence fut pour le très attendu God of War. Il mettra en scène le viking Kratos (ancêtre ? descendant ? on ne sait toujours pas) qui part à l’aventure avec son fils, et on peut déjà imaginer que les deux personnages partageront un lien très fort et spécial. Toujours plus spectaculaire, on peut cependant se demander si Kratos garde de sa brutalité : il est désormais équipé d’un bouclier et d’une hache répondant aux même capacités que le Mjolnir de Thor (à savoir, qu’elle revient vers son propriétaire après l’avoir lancée), et que le tout est beaucoup plus cinématographié que les quatre opus précédent.  Le surprenant Shadow of Colossus fut l’une des surprises de cette conférence, apparaissant pour la deuxième fois dans une version remastérisée, ici, avec un nouveau moteur (donc plus agréable que la version revisitée sur PS3 de l’opus PS2). Une chance pour ceux qui n’ont jamais pu essayer ce bijou vidéoludique ! Les fans pourront aussi apprécier le fin de contrat d’exclusivité pour Nintendo de la licence Monster Hunter avec le trailer de Monster Hunter Worlds sur PS4, tandis que la version Vita remastérisée sortira sur Switch.

Call of Duty : World War II lui, revient aux origines, se dressant directement comme opposant à direct à Battlefield I, en quittant son univers futuriste pour retourner aux sources. Revisitant le débarquement de Normandie pour ensuite mener combat dans les Ardennes, ce Call of Duty promet sa dose d’action et de montrer la guerre telle qu’elle est : cruelle et horrible. Mais avec un soupçon de fantasme pour les joueurs. Destiny 2 s’est lui aussi présenté dans un nouveau trailer pour contenter les fans de la nouvelle licence de Bungie et qui verra l’apparition de nouvelles classes et tout un tas de nouveaux véhicules. Detroit : Become Human, le nouveau Quantic Dream a livré un trailer sans doute moins savoureux que l’an dernier à savoir la révolution des droïdes souhaitant devenir humains, à coup de plans se passant exclusivement sur une place, et de renversements de poubelles. Il sera possible de vivre une expérience différente selon ses choix mais l’on se demande encore à quel niveau…

Cherchant à vendre son PS VR, des titres VR pour PS4 ont aussi été présentés pendant une vingtaine de minutes. Entre autres, Skyrim VR (78475ème réédition d’un jeu commençant à dater), Monster of the Deep : Final Fantasy XV (les développeurs ont-ils préférés travailler sur un jeu de pêche plutôt que de finir leur jeu ?), Starchild (sans identité graphique SF particulier), Inpatient (dans un asile psychiatrique, assez intriguant), Bravo Team (FPS classique mais VR), et Moss (un jeu où l’on aide une petite souris à progresser, plutôt original). Enfin, le clou du spectacle fut pour Marvel’s Spider-Man sur PS4, développé par les talentueux développers d’Insomniac Games (Ratchet&Clank). Mettant en scène la poursuite d’un hélicoptère entre les buildings, on avoue toutefois que malgré le spectacle, le jeu abuse peut être des QTE et que l’on ait curieux de voir la réalité dans son Open World à la manière d’un Batman Arkham.

Un retour que l’on espérait pas !

Malgré ces belles annonces, certains jeux manquent à l’appel comme The Last of Us 2Dreams de Media Molecule, ou la rumeur autour d’un Crash Team Racing qui pourrait espérer faire une concurrence à Mario Kart. Et en parlant de Mario, que nous a réservé Nintendo cette année ?

CONFÉRENCE NINTENDO : PEU DE NOUVEAUTÉS…MAIS UN COUP DE MAÎTRE !

Nintendo a fermé l’E3 en beauté en mettant en avant un titre qui n’était pas espéré : Metroid Prime 4, alors que le 3 était censé terminer la trilogie ! Ne dévoilant rien de plus si ce n’est qu’un logo, il faudra espérer obtenir des réponses plus tard sur ce titre. A savoir cependant qu’il ne sera pas développer par Retro Studio (à l’origine de la trilogie) mais par un studio auxiliaire, sur lequel Retro Studio aura un droit de regard. Néanmoins, Samus fera de nouveau son apparition sur 3DS avec Metroid : Samus Returns proposant de revisiter l’histoire de Metroid II. Présentant au début de sa conférence un nouveau trailer de Xenoblade Chronicles 2, la vidéo montré un chara-design réussi pour les monstres…moins en revanche pour les personnages somme toute assez classique. Fire Emblem Warriors sera lui un spin-off de la série, cassant les règles habituelles des Fire Emblem pour proposer sans doute quelque chose de plus dynamique. Le trailer présenté montrait comme à l’habitude personnages et factions se faisant la gueguerre ! Alors qu’une adaptation de Rocket League verra le jour sur Switch, deux prochains DLC pour The Legend of Zelda : Breath of the Wild verront le jour, l’un présentant diverses fonctionnalités déjà dévoilées dont une épreuve où il faudra venir à bout de plusieurs montres, et un autre DLC, plus mystérieux, « The Champion’s Ballad » qui devrait mettre en scène les alliés de Link…Pour l’occasion plusieurs nouveaux miitomo sont apparus (idem pour Metroid 2 et Super Mario Odyssey !). D’ailleurs, parlons de ce dernier puisqu’il était un peu la star du « Spotlight Nintendo » : le trailer, surprenant, mettra en scène des nouveaux personnages et des plus anciens dont la fameuse Pauline qui chante d’ailleurs le thème principal du jeu (une première dans un Mario !). Le plombier moustachu devra récupérer des « Power Moon » dans des mondes vastes pour pouvoir voyager de mondes en mondes et empêcher le mariage de Bowser avec Peach (coucou Super Paper Mario). A noter qu’une mort vous coûtera quelques pièces afin d’être le moins frustrant possible et qu’une nouvelle monnaie permettra d’obtenir de nouveaux costumes, aux facultés spéciales, on l’espère. L’univers semble toujours autant charmeur et l’on apprend que le fameux City Kingdom ne sera pas un hub mais un monde normal ! Enfin, heureuse nouvelle puisque le plombier sera de retour en Octobre ! A savoir aussi que Monster Hunter XX sur Switch ne sera disponible qu’au Japon (mais il sera possible de l’importer, la console étant non zonée).

Un simple logo qui suffit à ouvrir les portes à tous les fantasmes…

 

Enfin, au niveau des dernières annonces, sachez que comme prévu, Pokken Tournament DX sortira sur Switch, ajoutant peu de contenu par rapport au jeu original. En revanche, un RPG Pokemon sur la console a été confirmé et des informations arriveront dans le cours de l’année. Pour terminer, un nouveau Yoshi (reprenant la pâte fil de laine de Yoshi : Wooly’s World) et Kirby (d’apparence coopératif et multijoueur) arriveront en 2018 sur la console.


LES PRINCIPAUX JEUX DE L’E3 PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE  :

A Way Out
Anthem
Assassin’s Cred Origins
Battlefield I : In the Name of the Tsar (DLC)
Battletech
Bravo Team VR
Beyond Good & Evil 2
Call of Cthulhu
Call of Duty : World War II
Crackdown 3
Code Vein
Cuphead
Danganronpa V3 : Killing Harmony
Days Gone
Destiny 2
Detroit : Become Human
Dishonored : Death of the Outsider
Dragon Ball Fighter Z
Doom FR
Echo Arena & Lone Echo
Fallout VR
Far Cry 5
Forza Motorsport 7
FIFA 18
Fire Emblem Warriors
Griftlands
Horizon Zero Dawn : The Frozen Wilds
Injustice 2
Inpatient VR
La Terre du Milieu : l’Ombre de la Guerre
Life is Strange : Before the Storm
Killing Floor : Incursion VR
Kingdom Hearts 3
Kirby 2018
Madden 18
Mario&Luigi : Superstar Saga (HD)
Marvel’s Spider Man
Metal Gear Survive
Metro Exodus
Metroid Prime 4
Miitopia
Monster Hunter Worlds
Monster Hunter XX
Monster of the Deep : Final Fantasy XV VR
Moss VR
Mount&Blade 2 : Bannerlord
NBA Live 18
Need For Speed Payback
Ni No Kuni 2
Ooblets
Ori and the Will of the Wisps
Pokken Tournament DX
Pokemon 2018 (Switch)
Quake Champions
Ruiner
Shadow of Colossus (Remastered)
Sea of Thieves
Serious Sam : Bogus Detour
Skull & Bones
Starchild VR
State of Decay 2
Star Wars Battlefront II
Steep : Road to Olympics (DLC)
Sonic Forces
South Park : L’Annale du Destin
South Park : Phone Destroyer
Sushi Striker
Super Mario Odyssey
Transference VR
The Elder Scrolls Legends
The Elder Scrolls : Skyrim VR
The Elder Scrolls : Skyrim (Switch)
The Evil Within 2
The Legend of Zelda : Breath of the Wild (DLCs)
Total War : Warhammer II
Uncharted : The Lost Legacy
War Groove
Wolfenstein II : The New Colossus
XCom 2 : War of the Chosen
Xenoblade Chronicles 2
Ylands
Yoshi 2018

Tandis que certaines conférences reposaient plus sur la bataille « 4K », d’autres sur la VR, les titres annoncés dans leur globalité, la plupart des suites et de moins en moins des redéfinitions, sont de grande qualité, ce qui prévoit un large choix vidéoludique dans les années à venir. Il est difficile de prendre de la distance après autant d’annonces, mais il est important de considérer dans la globalité ces annonces et de se dire qu’il y en aura pour tout les goûts. Chaque E3 amène son lot de surprise (Beyond Good and Evil 2, Metroid Prime 4, A Way Out) et de déception (Days Gone, The Last of Us 2 qui manque, peut être trop de trailers en CGI et pas assez de gameplay ?) mais l’on peut dire que les catalogues de chaque constructeurs sera bien rempli, avec une réserve pour Microsoft, qui manque toujours d’exclusivité au même titre que la Switch dont le catalogue se remplie cependant petit à petit.

Restez à l’écoute tout au long de l’année pour obtenir des informations sur vos jeux préférés, car il risque d’y en avoir d’autres annonces. N’oubliez pas de vous amuser. Ce qui est sûr c’est que fin 2017 et en 2018…Le fun va pleuvoir !

No comments

Laisser un commentaire

Why ask?

Discord

Rejoignez nous sur Discord!