Menu

Overwatch : Blizzard se lance enfin dans une guerre contre les « hackeurs »

Depuis quelques mois, le jeu est infecté de joueurs qui n’hésitent pas à profiter de logiciels de triche pour gagner en niveaux et en côte plus rapidement. Blizzard s’engage à lancer des poursuites judiciaires pour tous les créateurs de ces logiciels. A noter que ces changements n’affectent que la Corée du Sud, cependant nous en profiterons aussi, car ça empêchera tous les joueurs Coréens de venir tricher chez nous.

Pour le 17 février 2017, Blizzard :

  • a chargé ses équipes de suivre et d’analyser tous les cas recensés de triche et de piratage dès leur apparition, mais aussi de développer de nouveaux moyens de détection ou de contrer les logiciels (à savoir via des correctifs, des mises à jour serveur, des améliorations du réseau, etc…).
  • veut absolument que son jeu ne soit plus victime de cas de triche, et pour cela se dit prêt à remonter à la source, car le développement et la distribution de ces programmes ont un impact bien plus important que l’utilisation des logiciels par des joueurs. Blizzard se dit même prêt à lancer des poursuites judiciaires contre les créateurs.
  • compte aussi prendre des mesures à l’encontre des entreprises de cybercafés qui proposent des VPN qui permettent aux joueurs d’abuser du jeu.
  • va limiter l’accès aux serveurs coréens aux comptes coréens, car souvent les joueurs créent des comptes européens ou américains pour passer la barrière du numéro de sécurité social, nécessaire à la création d’un compte Battle.net en Corée.
  • va interdire l’accès aux joueurs de Battle.net étrangers dépourvus de licence Overwatch. En effet, il existerait des techniques permettant de jouer sans avoir de clef de jeu.

Ces mesures permettront-elles vraiment d’éradiquer tous les cas de triche ? Est-ce que Blizzard parviendra à faire face à ce fléau de hackeurs ? Seul le temps nous le dira !

Player99
Rédacteur Overwatch

No comments

Laisser un commentaire

Why ask?

Discord

Rejoignez nous sur Discord!