Menu

Résumé de l’E3 2016

Ouvert pour la première fois en 1995, le salon de l’E3 (Electronic Enternainment Expo) a cette année, de nouveau ouvert ses portes. Son but ? Présenter l’actualité vidéoludique et notamment les titres les plus prometteurs qui verront le jour entre 2016 et 2017. 

Les conférences et démos présentes sur le salon étaient nombreuses, tout cela sous le regard des grands pontes que sont Electronic Arts, Bethesda, Microsoft, Ubisoft, Playstation et Nintendo qui, comme depuis quelques années, se concentre sur du live s’adressant directement aux joueurs, en dehors de l’E3. Quels sont les titres à retenir ? Il y a-t-il un vainqueur de cette véritable guerre entre les constructeurs et éditeurs ? Ce salon réservé aux professionnels qu’est l’E3 fait la joie des joueurs grâce à la mise en place de véritables shows et plus récemment autour de livestreams permettant de partager (ou pas, c’est selon) en direct, une hype commune.

Conférences par conférences, voyons voir ce qui a été présenté tout au long de la semaine dernière.

 

ELECTRONIC ARTS : DU SPORT, DU SPORT, DU SP…Oh tiens Mass Effect…DU SPORT, DU SPORT…

La conférence d’Electronic Arts aura dédiée près de la moitié de son temps à ses licences sportives, que cela soit sur le nouveau Madden ou FIFA 17. Ce dernier laissait pourtant place a une nouveauté conséquente, puisque l’on a affaire a un « vrai » mode histoire intitulé The Journey, où l’on pourra suivre à la façon d’un GTA, la vie d’Alex Hunter, joueur en ligue 1 qui essaye de se faire une place dans ce monde sauvage et compliqué qu’est celui du football. Comme chaque année, des personnalités comme Jose Mourinho étaient invitées sur scène pour parler du jeu, et témoigner de l’incroyable révolution et changement que ce FIFA allait apporter, un peu comme tout les ans. Après une brève apartée sur NBA 2K, EA s’est tourné vers un nouveau trailer de Battlefield 1 (prononcez « One » comme la Xbox) aux côtés de Titanfall 2 venant titillé le nouveau Call of Duty annoncé lors de la conférence Sony : explosions, armes et muscles étaient de la partie, à travers des trailers mouvementés mais en prenant soin de ne montrer que peu de gameplay (parce que c’est plus impressionnant, vous comprenez). Mass Effect Andromeda a fait lui aussi son apparition dans la conférence, très attendu par les fans, mais seul un court making-of a été dévoilé, laissant le public perplexe. Néanmoins le pitch de ce dernier se focalise sur l’exploration au-delà de la Voie Lactée pour trouver un nouveau chez-soi, et laisse supposer des voyages interstellaires prenants. Des productions Star Wars sont aussi en cours (dont un, par le studio Respawn responsable notamment de Titanfall) mais peu d’informations à ce sujet ont été dévoilées lors de ce salon. Les fans devront prendre leur mal en patience. Enfin, avec son label  EA Originals, Electronic Arts se range du côté des indépendants et a présenté Fe, un jeu poétique dans la continuité d’Unravel montré l’an dernier et depuis disponible, où l’un des développeurs sur scène avait ému bien des spectateurs.

Le nouveau jeu de David Cage ?!...Ah non, c'est FIFA 17.

Le nouveau jeu de David Cage ?!…Ah non, c’est FIFA 17.

 

large.img

Et voila encore un Assassin’s Creed… …Attendez, Battlefield ?

Avec très peu d’annonces, et même pas le jeu de bagnoles annuel que EA sait nous présenter, l’éditeur semble peaufiner ses productions et veille à ce que ses titres soient disponibles pour la fin de l’année ou 2017. Mais il était difficile de ne pas rester sur sa faim suite à ces maigres annonces. Bethesda allait, lui, souffler sur les cendres qui commençaient à prendre, afin de raviver la flamme de l’E3.

 

BETHESDA : SURPRISES ET SÉDUCTION

Du côté de Bethesda, les attentes étaient nombreuses et se résumaient autour d’un jeu : un nouveau Elder Scrolls VI ? La réponse est la suivante : eh bien non, pas pour l’instant ! Bien que son développement a été confirmé, le titre prendra quelques années avant de sortir, l’univers du jeu étant tellement immense que cela représente une quantité massive de travail. Néanmoins, les annonces de Bethesda ont  séduis les joueurs et ont même réussis à nous surprendre. Et pour preuve ! Bethesda a confirmé les rumeurs indiquant la Special Edition Skyrim pour PS4 et Xbox One au 28 octobre 2016 en présentant une version HD du jeu, mais pas seulement, puisque les mods seront aussi présent ! The Elder Scrolls  Legends,  le TCD (Trading Card Game) virtuel (façon Hearthstone) est aussi en développement, mais rien concernant les dates de bêta ou de sortie du titre n’a été communiqué. Une fois la hype Elder Scrolls passée, c’est avec une grande surprise que Tim Willits, codesigner de la licence Quake, a présenté Quake Champions, un jeu orienté pour l’e-sport et qui devrait raviver la flamme des fans de la première heure. FPS nerveux souhaitant concurrencer Overwatch de Blizzard, seul un trailer d’annonce a été diffusé. Mais ici non plus, pas de gameplay. Des précisions ont été apportées sur les ajouts de contenu de Fallout 4 et Fallout Shelter. Bethesda a montré qu’ils défendaient la VR, en présentant des titres compatibles avec la réalité virtuelle : Doom et Fallout 4. Deuxième surprise de la conférence, le fameux Prey (en réalité, un reboot) a été annoncé, et sera développé par le studio lyonnais Arkane Studio, promettant un univers de science-fiction et se déroulant dans les années 2030 dans une station spatiale envahie par des extraterrestres peu amicaux. En parlant d’Arkane Studio, la conférence s’est terminée sur la présentation de Dishonored 2, très attendu et annoncé l’an dernier : une présentation du level-design vantant son aspect très vivant et plutôt vertical a d’abord été faite, avant finalement de montrer quelques minutes de gameplay en présentant les capacités de Corvo (héros du premier Dishonored) et Emily qui seront tous les deux jouables. L’ambiance victorienne sera plus que jamais présente mais le titre sera surtout encore plus ouvert et dynamique que le précédent opus. Dishonored 2 sera disponible le 11 novembre 2016, sur Xbox One, PS4 et PC.

L’annonce de Quake Champions a surpris du monde, et promet de nombreuses parties funs entre amis. Vive la castagne !

 

Dishonored 2 fait dans la continuité du premier opus mais approfondira son univers.

Dishonored 2 fait dans la continuité du premier opus mais approfondira son univers. Il va y avoir du monde au balcon…

 

Bethesda a joué la carte de la séduction pour son E3, présentant des titres plus ou moins déjà annoncés avec quelques surprises comme Quake ou le reboot de Prey. Les fans ne seront pas déçus et pour calmer l’attente du prochain Elder Scrolls, il sera possible de profiter dès la fin octobre de Skyrim sur consoles en HD…Mais toutefois en remettant la main au portefeuille.

 

MICROSOFT : QUAND XBOX ET PC FUSIONNENT…

S’il y a bien un message que voulait faire passer Microsoft lors de cet E3, c’était bien que leur stratégie est désormais de réunir joueurs Xbox et PC. Alors que des rumeurs émergaient à gauche et à droite sur des serveurs mutualisés, Microsoft a montré qu’il souhaitait rester leader dans le soft et le hardware. De nombreuses fuites sur le net ont spoilés plusieurs annonces mais faisant fi de cela, le constructeur a aussitôt annoncé la Xbox One S, plus petite et commercialisée pour 299 dollars fin Août. Côté hardwar toujours, Microsoft a présenté son Projet Scorpio : pour eux, il s’agit de « la console la plus puissante jamais créee », la bête embarquant avec elle une puissance de calcul de 6 teraflops (a noter que récemment, NVIDIA a présenté ses cartes graphiques GTX 1070 a 6.5 teraflops) souhaitant là étendre les jeux compatibles VR à un maximum de personnes, mais pas avant fin 2017. La 4K sera aussi un objectif avec cette console qui formera un tout aux côtés de la S et de la One, ayant pour chacune leur cible, selon la taille des porte-feuilles. Annonçant le Xbox Play Anywhere, le cross-platform était le mot-clef de cette conférence, promettant de nombreux titres qui sortiront sur Windows 10 et PC. Le trailer de Gears of War 4 aura fait son effet, et propose sur le salon du gameplay avec une ambiance très dark pour un TPS qui sortira lui aussi en octobre de cette année. Suite à cette annonce, le nouveau Forza Horizon 3 a lui aussi fait sensation, proposant des environnements sublimes en Australie avec plus de trois cent véhicules et une météo dynamique.  Prévue pour septembre, sa sortie sera séparée de quatre mois de celle de Halo Wars 2 en février 2017. Annoncé lui aussi l’an dernier, le joueur retrouvera dans ce STR futuriste la Red Team et le Spirit of Fire pendant les évènements de Halo 5.  Un titre loufoque mais inattendu tel que Dead Rising 4 et sa castagne de zombie avec des moyens complètements déjantés s’est montré dans un trailer présentant du gameplay avec l’utilisation de nombreux véhicules et armes, avec en fond la musique de Jingle Bells. Un certain States of Decay 2 s’est aussi montré, et confirme que la tendance actuelle est aux jeux de zombies (avec en plus récemment la sortie de la Definitive Edition de Dead Island). Recore, le TPS robotique présenté en 2015, s’est dévoilé à travers quelques extraits peu flatteurs et le créateur de Devil May Cry, Bayonetta a présenté un combat de boss épique dans Scalebound, qui manque peut être toutefois d’identité. Rare fait toujours du bon travail et enchante avec son univers. Il confirme son savoir-faire dans Sea of Thieves qui s’est précisé lors de cet E3, en présentant sur le salon comme en conférence du gameplay en multijoueur où il vous faudra constituer une équipe pour parcourir les mers des caraïbes, trouver des trésors, et aborder des navires comme le ferait un certain Jack Sparrow. Personnellement, c’est mon coup de coeur de la conférence, avec son côté coloré et son ambiance fun. Reste à voir si dans les faits, l’organisation et la répartition des tâches pour contrôler le navire et se prendre pour de vrais pirates, fonctionnera bel et bien…

Pour finir, Microsoft a passé plusieurs minutes a mettre en avant le crossplay pour Minecraft entre la version Xbox et PC (rappelons qu’il s’agit de la possibilité de pouvoir jouer sur les même serveurs malgré la différence de plateformes). Limbo est désormais offert gratuitement sur Steam et One (excellent jeu indépendant avec une bonne DA que je vous recommande), et Tekken 7 devrait se montrer en 2017, sans oublier l’apparition de Raam de Gears of War dans Killer Instinct. Enfin, le premier niveau du reboot de Doom est jouable en démo, et pour l’avoir essayé, profitez-en, c’est 15 minutes de pur fun !

La stratégie de Microsoft : le Crossplay

La stratégie de Microsoft : le crossplay entre Xbox et ordinateurs.

 

Sea-of-Thieves

Coup de cœur de cet E3 pour Microsoft : Sea of Thieves de Rareware. Tipiak !

On pourra reprocher à cette conférence d’avoir été plutôt longue, avec beaucoup d’interventions et finalement peu de nouveautés. Microsoft souhaite rester un leader du marché vidéoludique et avec sa prestation, montre qu’il souhaite tâcler Sony, comme il le fait maintenant depuis plus d’une dizaine d’années. En revanche, la question de l’achat d’une console devient de moins en moins légitime : les exclusivités sont en baisse car mutualisées avec le PC, et le prix, si l’on doit réaliser des conjectures sur la Scorpio, risque d’être sensiblement élevé…

PC GAMING SHOW : ENTRE ENNUI ET APPÉTIT

L’an dernier, le moins que l’on puisse dire, c’était que le « PC Gaming Show » proposé par AMD n’était pas très festif. D’autant plus lorsque vous regardez cela a 4h du matin. Cette année, AMD semble avoir compris la leçon et a cédé davantage d’annonces pour moins de blabla. Néanmoins, du blabla, il y en avait, notamment avec la présence de Warren Spector, le créateur de Deus Ex, qui a expliqué durant un long monologue pourquoi il portait le PC dans son coeur. Malgré cela, et en chevauchant sur l’horaire sur la conférence d’Ubisoft, 27 jeux ont été présentés, dont certains (Halo Wars 2, Mirror’s Edge, ARK…) qui étaient soit déjà annoncés, soit déjà sortis. Au final, on retiendra l’annonce de Serious Sam VR et Killing Floor 2 VRKlei par les créateurs de Don’t Starve et sa direction artistique si particulière, Mount & Blade 2 proposant des sièges de châteaux-forts en plein moyen-âge et Vampyr, le prochain jeu du studio français Dontnod (Remember Me, Life is Strange).

 

Mount&Blade 2 présente ses assauts plus vrais que nature !

Mount&Blade 2 et ses assauts plus vrais que nature !

 

1466081807-4340-capture-d-ecran

Le retour d’un Serious Sam déjanté et gore en VR !…Mais statique.

 

La conférence PC apparue l’an dernier n’a en général que peu de retentissements, mais on peut cependant noter la volonté de faire mieux par rapport a 2015. Elle aura aussi présenté un peu de hardware, dévoilant deux nouvelles cartes graphiques de chez AMD pour des prix n’excédant pas 250€ : la RX 470 et RX 460 succédant à la RX 480 présentée lors du Computex., proposant pour pas cher une expérience gaming HD.

UBISOFT : DU MARKETING…ET DU JEU

Watch Dogs 2 venait d’être révélé et quelques jours plus tard se tenait la conférence d’Ubisoft, à présent racheté a 20% par Bolloré, après avoir tenté de sauver les meubles en leur vendant Gameloft. Lors de cette dernière, la confirmation des DLCs a été faite, en plus d’un certain film en l’honneur du jeu, alors que celui d’Assassin’s Creed sortira bientôt en salles. D’ailleurs, le trailer de ce dernier a été (re)diffusé durant le show, afin de bien montrer qu’Ubisoft, c’était du jeu vidéo…Mais pas seulement. Entre DLC et extensions, Ubisoft s’en est donné à cœur joie, évoquant aussi ceux de The Division avec le mode « Survie », plaçant le joueur face aux éléments déchaînés. L’éditeur s’est ensuite concentré à (re)parler de ses titres phares dévoilés en  2015 : For Honor, désormais annoncé pour le 14 février 2017 et South Park : L’Annale du Destin (6 décembre 2017). Concernant ce dernier, les créateurs de la série étaient présent pour rappeler que le jeu sera une parodie du succès des superhéros et placera au centre de son histoire The Coon (alias Cartman), faisant profiter du jeu d’un nouveau système de combat fort sympathique. Le 7 mars 2017, ce sera au tour du nouveau Ghost Recon de sortir, une partie en multijoueur ayant été montrée, afin d’insister sur l’importance de la coop’ dans ce titre. Forcément, le nouveau Just Dance 2017 était de la fête mais a étonné les fans en déclarant qu’il serait aussi disponible sur la nouvelle console secrète de Nintendo, la NX, dont on ne sait toujours que très peu de choses. Yves Guillemot dans un anglais parfait a annoncé Steep, un jeu de glisse qui rappellera aux fans le bon vieux temps de SSX. Pour fêter ses 30 ans, Ubisoft offre à ses adhérents du Club Ubisoft jusqu’en décembre un jeu par mois, a commencé par Prince of Persia premier du nom qui avait reçu de bonnes critiques. Surfant de nouveau sur la VR, Star Trek VR a été dévoilé, invitant les joueurs a se prendre pour Spock et à voyager dans l’espace en multijoueur. D’autres annonces comme Grow Up ou le trailer bien déjanté de Trials of the Blood Dragon (ci-dessous) ont été faites, venant cloturer une conférence en demi-teinte. Sur le salon, c’était surtout Watch Dogs 2 qui a recueilli les meilleures critiques à l’essai.

 

Non ce n'est pas GTA mais bien Watch Dogs 2.

Non ce n’est pas GTA mais bien Watch Dogs 2.

Yves Guillemot a confirmé que Michel Ancel, le papa de Rayman, était toujours sur le projet d’un Beyond Good and Evils 2 qui se fait toujours attendre. En revanche, rien n’annonçant un Rayman 4 potentiel. Ubisoft reste sur ses licences phares mais semble avoir compris à l’image d’un certain Assassin’s Creed, qu’il n’était pas toujours bon de sortir le même jeu tous les ans…

Confirmant la tendance de cet E3 de préciser les bombes de 2015, c’est cependant Sony qui a mit un point d’orgue à cet E3 2016.

 

SONY UNE BELLE CONCLUSION DE L’E3

Shenmue 3, The Last Guardian, Final Fantasy VII, Horizon Zero Dawn, Uncharted 4, Ratchet&Clank et bien d’autres. En 2015, Sony avait fait fort. Très fort. Cette année, Sony a précisé certains de ses titres comme le poétique The Last Guardian ou le somptueux Horizon Zero Dawn, mais personne ne suspectait qu’il restait des billes au constructeur afin de nous en mettre plein les mirettes.

La conférence a commencé avec un magnifique orchestre dirigé par le compositeur Bear McCreary (Battlestar Galactica, Walking Dead…) dévoilant ainsi une dizaine de minutes de gameplay de God of War 4, mettant en scène un personnage ressemblant à Kratos, dans un univers enneigé et viking (fidèle aux artworks publiés plusieurs mois avant) où ce dernier essaye d’entraîner son fils à la chasse. Peu doué pour cela, les choses finissent par mal tourner, et un monstre géant apparaît, permettant de profiter d’une caméra beaucoup plus rapprochée que les précédents opus. Personne ne s’attendait à voir du gameplay si rapidement et pourtant, le jeu est bel et bien là ! Enchaînant sur le magnifique Horizon Zero Dawn, Sony s’est ensuite attaché à montrer quelques images de Detroit : Become Human, une nouvelle production de David Cage (Heavy Rain, Beyond Two Souls), où l’on suivra un flic droïde dans une société où humains et robots ne font qu’un mais dont ces derniers s’en détourneront progressivement. Selon la promesse de l’extrait visionné, les choix narratifs si propres à David Cage que vous pourrez prendre, auront une forte importance sur le scénario (en espérant que cela impacte véritablement la fin, cette fois-ci). C’est ensuite accompagné de nombreux applaudissements que Kojima est apparu, annonçant son retour, suite a ses problèmes avec Konami et après avoir quitté leur studio pour fonder le sien. Norman Reedus (Walking Dead) qui était apparu par motion capture dans Silent Hills (le jeu où Kojima et Guillermo Del Toro devaient faire équipe et qui finalement avait été annulé) fait son retour dans son projet dans Death Stranding : très énigmatique, on y voit dans ce trailer un homme échoué sur une plage avec un bébé dans les bras, avant d’assister à un recul de la caméra présentant des crabes et des baleines mortes ainsi qu’un fluide noir bien étrange, l’aspect écologique semblant être le propos clé de ce nouveau jeu qui reste encore bien mystérieux. Pas de Kingdom Hearts montré durant la conférence Sony (en dépit d’un 2.8 présent sur le salon et dévoilé quelques jours avant, remaster d’un certain Birth By Sleep en version HD et développant la suite de l’aventure d’Aqua, préparant le troisième opus) mais un nouvel extrait de Final Fantasy XV qui devrait atteindre 40~50h de durée de vie (ce qui énorme pour un A-RPG !). Days Gone, lui, suit la tendance zombie-survival, et mettra le joueur face à une horde importante de zombie dans un open world, dont l’IA semble cependant douteuse…Restons dans l’univers morts-vivants pour évoquer Resident Evil 7 dont la démo disponible juste après son annonce sur le Playsation Plus (Beginning Hour) présentait à la première personne (une première !) une ambiance bien inquiétante et flippante. Des déclarations officielles ont cependant affirmées que le jeu final ne ressemblerait pas à cela. Cette démo, ainsi qu’une séquence de FF XV étant spécifiquement crée pour l’expérience VR, tout comme Batman Arkham VR ou Star Wars Battlefront VR qui restent bien encore mystérieux. Une autre annonce festive, c’est sans doute la remastérisation de la trilogie Crash Bandicoot ! En revanche, pas de nouveau jeu si ce n’est son apparition dans le prochain Skylanders Imaginators qui permettra au joueur de créer son propre Skylander. Call of Duty : Infinite Warfare assume lui, pleinement son côté futuriste promettant acrobaties et pétards improbables dans l’espace. Néanmoins, on voit clairement que son aura s’est réduit, lui qui prenait beaucoup de temps autrefois dans les conférences des constructeurs. Il sera vendu avec le remaster de Modern Warfare, ce qui devrait booster les ventes pour qu’il s’oppose à Battlefield 1 et Titanfall 2. Le prochain jeu Lego sur l’univers Star Wars, Lego Star Wars : le Réveil de la Force était lui aussi de la partie, présentant une relecture du film à la sauce Lego. Enfin, la conférence s’est terminée sur un trailer du nouveau Spiderman développé par Insomniac (Ratchet&Clank) qui sera l’un des rares jeux de la série à ne pas être l’adaptation d’un film.

God of War IV : il faut l'avouer, on ne l'avait pas vu venir celui-là...

God of War IV : il faut l’avouer, on ne l’avait pas vu venir celui-là…

 

Une ambiance bien oppressante pour le prochain Resident Evil.

Une ambiance bien oppressante pour le prochain Resident Evil rappelant la démo P.T. de Silent Hills.

 

Le prochain jeu de Kojima devrait parler écologie.

Le prochain jeu de Kojima devrait parler d’écologie. War has changed.

Sony aura fait fort durant cet E3, en présentant de nombreux jeux et en enchaînant les annonces. En revanche, on pourra lui reprocher que la majorité de ses titres sont « en développement » et ne proposent pour l’instant pas de date de sortie, sinon, pour 2017. A noter qu’aucune information sur la mystérieuse PS4 4K qui circulait quelques jours plus tôt n’a été communiquée durant le salon.

NINTENDO : ON MISE TOUT SUR ZELDA ET PUIS VOILA !

E3 2005, alors que les journalistes se préparent a quitter la salle, Nintendo propose un dernier extrait surprise pour conclure sa conférence : ce sera la réaction la plus hypé de tous les E3 et je préfère ne pas vous révéler de quoi il s’agit, regardez plutôt la réaction en question. Nintendo divorcera ensuite avec l’E3 quelques années plus tard pour créer son Nintendo Direct et s’adresser directement aux joueurs. Cette année, ils avaient annoncés qu’ils se concentreraient sur Pokémon et sur du Zelda, et ce fut chose promise : plus de trois jours de Treehouse pour présenter ces titres aux côtés d’autres jeux attendus !

Du gameplay sur Pokemon Soleil&Lune a été présenté, dévoilant une interface toute propre et une caméra plus rapprochée du héros, plus en phase avec l’exploration. Fini les chibis, les personnages sont désormais à hauteur réelles. Le mode Battle Royal a aussi été présenté, permettant a 4 joueurs de se battre en même temps : dans un temps imparti, ils devront remporter le maximum de points en affrontant les pokémons adverses pour espérer gagner la partie ! Cet épisode s’annonce frais et prévois beaucoup de pokémons mais reste encore bien mystérieux. En tout cas, l’aventure dans un cadre paradisiaque sent bon les vacances ! Profitant de l’E3, Pokemon Go a lui aussi été officialisé pour le mois prochain, ce qui annonce de nombreuses balades IRL pour espérer attraper le pokémon de ses rêves. Mais le jeu le plus attendu du moment est ce nouveau The Legend of Zelda : Breath of the Wild qui a surpris les fans, dévoilant pendant près de 6h du gameplay dans un open world vaste et beau : et bonne nouvelle, le titre a encore a offrir. En effet, il change la formule des Zelda habituels puisqu’il s’équipe de codes occidentaux et encouragera à l’exploration à la manière d’un Elder Scrolls. Les objets et armes peuvent dorénavant être récupérés sur l’ennemi et une centaine de sanctuaires seront a visiter, sur une map défiant celle de The Witcher 3. Fun et efficace, ce Zelda questionne. Eiji Aonuma, le responsable de la licence, a affirmé que l’on pourrait même accéder au boss final dès le début du jeu. La formule change donc bel et bien, mais en faisant cela, Nintendo dévoile clairement sa stratégie qui est de (re)conquérir les joueurs, et de miser sur un puissant line-up, le jeu sortant sur Wii U et sur la mystérieuse NX. D’autres jeux ont été présentés lors de ce Treehouse, comme Mario Party Star Rush sur 3DS, changeant de nouveau les règles de la série en proposant un déplacement libre case par case sur le plateau, à travers un quadrillage, et en supprimant le système de tours. Une démo du prochain Monster Hunter Generations (déjà sorti au Japon bien sûr) a été publiée sur 3DS. Des extraits de la refonte de Dragon Quest VII ont été présentés, tout comme Rhythm Heaven Megamix déjà sorti aux USA en version dématérialisée. Pour rappel ce dernier sera une compilation des précédents jeux de la série mais proposera aussi son lot de nouveaux mini jeux rythmiques.  Un DLC pour Phoenix Wright 6 a été annoncé au Japon, Shin Megami Tensei IV : Apocalypse s’est aussi montré pendant quelques instants le temps d’un trailer, aux côtés de Yokai Watch 2 (lui aussi déjà présent au Japon), et Tokyo Mirage Sessions #FE qui sortira dans seulement 4 jours. Le prochain Paper Mario, dont le système de combat s’inspirera du regrettable Sticker Stars promet d’être drôle et coloré, Paper Mario : Color Splash tournant autour du thème de la peinture et ne manquant pas d’idées novatrices.

Il ne faudra pas compter sur un Paper Mario 2 ou Super Paper Mario pour cet épisode bien que l'humour soit au rendez-vous !

Il ne faudra pas compter sur un Paper Mario 2 ou Super Paper Mario pour cet épisode bien que l’humour soit au rendez-vous !

Zelda_E3_5pm_SCRN01

La direction artistique et la sensation de liberté de ce Zelda promet un jeu différent de ce que l’on connait déjà ! Un air de Shadow of the Colossus dîtes-vous ?

Une chose est sûre : Nintendo prépare le terrain pour sa future NX. Il n’y a cependant eu aucune surprise durant le Treehouse, les jeux annoncés étant déjà connus à l’exception de Ever Oasis, un A-RPG se déroulant dans le désert et développé par Grezzo s’étant occupé des remasters de Ocarina of Time et Majora’s Mask. Il y a fort a parier que d’autres jeux inconnus sont en production et resteront secrets jusqu’au lancement de la NX, a priori, en mars 2017, date à laquelle sortira ce nouveau Zelda. Comme les autres disent : wait&see !

EN BREF !

Il aura été compliqué de tout récapituler à travers cet article, et mes excuses si certains points ou titres n’ont pas été traités (on va passer les manettes multicolores de Microsoft, d’accord ?). Je vous recommande d’aller jeter un coup d’oeil sur la Bible du Salon qui reviendra sur de nombreux jeux présentés la semaine dernière. On peut cependant citer certains jeux ciblant des niches comme Gwent, le jeu de cartes autour de l’univers The Witcher, Mafia 3 et son défilé funèbre en fanfare sur le salon, Dragonball Xenoverse 2 et son univers MMO encore plus développé,  Gravity Rush 2 ou encore NieR : Automata plus difficile que jamais, qui se sont montrés en vidéos lors de cet E3. Je vous invite a faire des recherches complémentaires sur YouTube pour trouver votre bonheur !

Cette année encore, les jeux montrés auront été nombreux mais il s’agit bel et bien là d’un E3 en demi teinte. Au final, il y a moins de nouveautés (les grosses surprises ayant été révélées l’an dernier), mais l’excitation des joueurs est toujours là. Et non, ce n’est pas grâce à l’évènement que Doritos avait préparé pour l’occasion juste à côté du Convention Center avec un monument en forme de borne d’arcade géant. Cette année, la VR était plus que jamais présente avec l’annonce de la Scorpio de Microsoft qui devrait être optimisé pour l’accueillir ou la volonté de rendre compatible plus de 50 jeux VR chez Sony (mais s’agit-il de gros jeux ? Malheureusement non…).

E3 chéri, à l'année prochaine !

E3 chéri, à l’année prochaine !

L’E3 est souvent source de hype mais aussi de déception, à en voir par exemple la réaction des joueurs concernant un certain Watch Dogs qui avait été downgrade (revu à la baisse en terme de performances et de graphismes). Mais, comme dirait l’Ermite Moderne concernant les vrais-faux trailers montrés à l’E3 (déservant souvent le gameplay véritable du titre) : « C’est un peu comme un spectacle de magie. On regarde parce qu’on aime bien ça, même si l’on sait au final que l’on nous jette de la poudre aux yeux. Mais c’est agréable, n’est-ce-pas ? ».

Alors, véritable illusion ? Seul l’année à venir nous le dira, mais une chose est sûre : l’avenir du gaming a encore de beaux jours devant lui…

One comment

1 Pings/Trackbacks for "Résumé de l’E3 2016"
  1. […] l’E3 2016, beaucoup se sont concentrés sur les block busters qui allaient sortir dans l’année chez […]

Laisser un commentaire

Why ask?

Discord

Rejoignez nous sur Discord!